ERB met son imagination au service des lecteurs.

ERB met son imagination au service des lecteurs.

Quand ca veut pas, ca veut pas!

Bonjour à tous, lecteurs assidus ou curieux de passage.

 

En ces jours troublés, il est de mise de garder le moral coûte que coûte!

Je n'ai pas l'habitude de parler de ma vie, mais là... Quand ça ‘veut pas, ça ‘veut pas!

Après un déracinement compliqué au cours duquel la famille en général et les jeunes recrues en particulier ont perdu quelques plumes, nous trouvons enfin la maison "presque" de nos rêves.

Après deux années de recherches assidues et de déceptions en chaîne  du genre :  « Waw! Elle est superbe! Quel prix? Ha! Non,  tout compte fait, elle est très moche... _ou encore_ vous êtes sûr ? C’est exactement ce que nous cherchons ? Vous nous proposez un rendez-vous demain après-midi ? Pas de problème, je pose ma journée de demain…allo ? Rendez-vous annulé, la maison a été vendue ce matin… Gloups ! »

Bref, après la phase compliquée des ados (compliquée comment ? Si on prend en considération la perte de repères, de confiance en soi, les harcèlements prodigués par des petits cons , eux-mêmes en souffrance, parait-il, XXL me parait être « the » réponse ; claire, concise), après les week-ends de visites inutiles (non, non, ce n’est jamais inutile, cela vous conforte dans la certitude de ce que vous ne voulez surtout pas.), après les mauvaises nouvelles à transmettre du genre : « Je sais que c’est compliqué pour vous en ce moment, mais, histoire d’en rajouter une louche, vous n’avez plus de grand-père. », la bonne nouvelle était enfin arrivée, signée, emballée : une maison à nous  avec des chambres de taille normale, avec de la lumière, du potentiel, avec un espace assez grand pour accueillir tous nos souvenirs et les récupérations de maman qui ne jette rien…

Nous avons emménagé dans la joie, même les mal-léchés pré-pubères du genre « j’peux pas, j’ai pas d’mains » ont participé avec le sourire aux lèvres ! Yes !

Trois jours plus tard, voici le bilan : des heures passées au téléphone (portable) pour quatre rendez-vous pris avec des artisans, des aller-retour vers le super U ( les toilettes du super U pour être plus précise…), (le professionnel n’a pas pu déboucher nos tuyaux, les assainissements sont à refaire, parce que les racines des arbres ont décidé de se nourrir directement là où passe l’engrais naturel), le câble du téléphone a disparu de sa gaine, emporté par un coup de pelle malheureux lors de récents travaux sur la voirie, la chaudière souffre d’incontinence, pour elle, on a juste mis un seau pour le moment. Sans parler du relevé du compteur d’eau avec un masque et un tuba, de l’utilité suspecte de certains interrupteurs qui semblent avoir été posés en décoration, d’un broyeur de sanitaire inutilisable posé au sous-sol et qui crache de l’eau par l’évent quand on le branche et d'une VMC très silencieuse, trop silencieuse...

Mais, malgré tout cela, je kife ma maison ! Une fois tous ces petits désagréments disparus, nous imprègnerons cette bâtisse respectable du bonheur auquel chacun a droit et qui se fabrique avec de l’imagination, de la patience et beaucoup d’huile de coude !

Bonne journée!

ERB



07/05/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres